En généalogie ascendante, on part généralement de soi-même ; en généalogie descendante, on part d’un ancêtre afin de retrouver tous ses descendants. Ce système est utilisé lorsqu’on établit une généalogie descendante. Pour une généalogie descendante, on utilise le plus souvent la numérotation dite d’Aboville, imaginée par le comte Jacques d'Aboville en 1940.. Chaque descendant a le numéro de son père ou de sa mère, plus son numéro d'ordre de naissance. En généalogie descendante, vous commencez à partir de votre ancêtre ou plutôt un couple d'ancêtres, vous recherchez leurs descendants. La numérotation des ancêtres par la méthode de Sosa-stradonitz est celle qui est la plus utilisée par tous les généalogistes confondus et intégrée aux logiciels de généalogie tel Hérédis®. Il se présente généralement dans le sens vertical. L'autre numérotation de descendance (pélissier), est peut-être plus simple à interpréter et utilise … D'autres articles sur la généalogie. Un troisième système de numérotation inédit est utilisé sur ce site : il s'agit de la numérotation dite ADC (ascendance / descendance / conjoint). La numérotation en généalogie : pourquoi ? -L' ancêtre commun porte le numéro 1-Le descendant a le numéro de son père ou de sa mère, plus son numéro d'ordre de naissance. Cette numérotation est la plus simple et la plus utilisée pour l'établissement d'une généalogie descendante. Ce tableau, qui fait état de toutes les lignées, énumère tous les descendants du probant tant par les hommes que par les femmes. Jacques d'Aboville a imaginé une numérotation qui le permet. Ces méthodes de numérotation sont utilisées pour traiter tous les individus figurant dans une généalogie descendante. Il est indispensable de donner un numéro à ses ancêtres afin de s'y retrouver. En généalogie, la numérotation d’Aboville est un système de numérotation permettant d’identifier les descendants d’un ancêtre commun. C'est un peu le principe de la numérotation de descendance, mais pour les enfants du couple 12-13 il n'y a pas besoin de mettre le 13 car le conjoint du 12 est toujours 12+1. En généalogie descendante, c'est une variante de la numérotation dite de Pelissier qui est utilisée. samedi 12 septembre 2009 par GeneO. On peut indiquer le numéro Sosa-Stradonitz du personnage dont on veut établir la descendance (par exemple, le n° 36) En généalogie, la numérotation … Conventionnellement c’est l’aîné … En généalogie ascendante, on part généralement de soi-même. La numérotation ascendante Sosa-Stradonitz Ce système a été … Généalogie descendante de Gilles Plouzany sur 4 générations. En généalogie descendante, on part d’un ancêtre, afin de retrouver tous ses descendants. Ces méthodes de numérotation sont utilisées pour traiter tous les individus figurant dans une généalogie descendante. » Dans mon arbre… J’ai choisi d’utiliser la numérotation Sosa-Stradonitz pour identifier mes ancêtres dans mon arbre. Elle peut être agnatique, surtout quand on veut s'assurer que tous les descendants actuels de la famille sont liés, ou il peut aussi être cognatique. Le système de numérotation Sosa-Stradonitz utilisé dans une généalogie ascendante ne peut pas être utilisé pour codifier les individus d'une généalogie descendante. Elles indiquent, de manière optionnelle, le numéro Sosa-Stradonitz que porte éventuellement l'individu dont on veut établir la descendance, suivi du rang correspondant à … François Lerebourg en direct sur Facebook le 8 février. ABOUTISSANTS Liste d'ascendance On attribue à la personne dont on veut établir la postérité le « 1 er degré ». En généalogie descendante, la numérotation des individus doit donc suivre l’évolution réelle. Cet article a pour but d’expliquer la numérotation retenue pour notre généalogie. On peut indiquer le numéro Sosa-Stradonitz du personnage dont on veut établir la descendance (par exemple, le n° 36).. Chacun de ses enfants portera ensuite le numéro de son père ou de sa mère suivi du numéro de son ordre de naissance : Descendants. C’est aussi ma préférée je l’avoue. 2/ La numérotation d’Aboville : généalogie descendante. La numérotation d'Aboville. Dans une généalogie descendante, on part de l'ancêtre le plus ancien et on recherche tous ses descendants. Il existe plusieurs systèmes de numérotation selon que l’on travaille en généalogie ascendante ou descendante. La numérotation d'Aboville et la numérotation lettrée dite Pelissier servent en généalogie descendante. Cette numérotation est la plus pratique et la plus utilisée pour l'établissement d'une généalogie ascendante. Table de descendance Tableau de descendance. Elles indiquent, de manière optionnelle, le numéro Sosa-Stradonitz que porte éventuellement l'individu dont on veut établir la descendance, suivi du rang correspondant à … La numérotation descendante d'ABOVILLE. La numérotation d’Aboville est une méthode de numérotation utilisée en généalogie descendante permettant d’identifier tous les individus descendants d’un ancêtre commun et inventée dans les années 1940 par le comte Jacques d’Aboville.. Lorsqu'on fait une généalogie descendante, on se trouve devant le même problème. Pour faire une généalogie descendante, (à partir d’un ancêtre descendre vers les générations actuelles), on utilise souvent la numérotation … La numérotation d'Aboville est un système de numérotation défini vers 1940 par Jacques d’Aboville permettant d’identifier les descendants d’un ancêtre commun. Dans ce contexte, il est indispensable de numéroter chacun de ses ancêtres. La numérotation descendante d'Aboville. La numérotation Sosa-Stradonitz (dite Sosa) Numérotation Sosa-Stradonitz (généalogie ascendante) Numérotation d'Aboville (généalogie descendante) Les abréviations et le vocabulaire à connaître; Les archives. Principes de la numérotation sosa . En généalogie descendante, on part d’un ancêtre, afin de retrouver tous ses descendants. Ce système de numérotation est utilisé pour traiter tous les individus figurant dans une généalogie descendante. Chaque ancêtre a un numéro invariable. En généalogie descendante, on part d’un ancêtre, afin de retrouver tous ses descendants. La numérotation ascendante Sosa-Stradonitz Ce système a été … Ses enfants seront du 2 ème degré, ses petits-enfants du 3 ème degré, etc. Le système de numérotation Sosa-Stradonitz utilisé dans une généalogie ascendante ne peut pas être utilisé pour codifier les individus d'une généalogie descendante. Les deux principales : la numérotation de SOZA - STRADONITZ principalement pour la généalogie ascendante et la numérotation d’Aboville principalement pour la généalogie descendante. Numérotation Aboville. Il existe plusieurs systèmes de numérotation selon que l'on travaille en généalogie ascendante ou descendante. Inventée vers 1940 par Jacques d'Aboville, elle concerne la généalogie descendante d'une personne par exemple votre ancêtre de sosa 128. La numérotation d'Aboville Ce système de numérotation est utilisé pour traiter tous les individus figurant dans une généalogie descendante. La numérotation est disponible en 6 langues." Le premier enfant de l'aînée est le 1.1.1 et le premier du cadet le 1.2.1 etc. Elle part d'un ancêtre commun à plusieurs individus. Cette méthode est rapidement familière, cependant, si vos enfts ou pts enfts veulent par la suite rajouter des nouvelles générations, toute la numérotation sera modifiée. C'est incompréhensible. » Dans mon arbre… J’ai choisi d’utiliser la numérotation Sosa-Stradonitz pour identifier mes ancêtres dans mon arbre. Il existe plusieurs méthodes de numérotation des individus de votre arbre généalogique, toutes ont des avantages et des inconvénients, vous choisissez. Principe : Un ancêtre. La numérotation d'Aboville. En généalogie ascendante, on part généralement de soi-même. La numérotation Sosa-Stradonitz La numérotation Sosa-Stradonitz est utilisée en généalogie ascendante. La listes est indentée : il y a un décalage à chaque génération : Consultez la page consacrée à la numérotation généalogique. En généalogie descendante, on part d’un ancêtre, afin de retrouver tous ses descendants.” Dans mon arbre… J’ai choisi d’utiliser la numérotation Sosa-Stradonitz pour identifier mes ancêtres dans mon arbre. Comment attribuer un numéro à la personne pour pouvoir la situer dans la généalogie ? Il suffit d'ajouter un enfant et sa descendance à un couple et toute la numérotation précédente des frères et sœurs est à réécrire. LA NUMÉROTATION DES ASCENDANTS Ce système a été inventé par l’allemand Michel Eyzinger en 1590. Nous partons de l'ancêtre le plus lointain dans une branche déterminée. Méthode imaginée dans les années 1940 par le comte Jacques d'Aboville. Chacun des enfants portera le numéro de son père ou de sa mère suivi du numéro d'ordre de naissance : 128-1 pour le premier enfant, 128-2 pour le second, etc. Actualités. En généalogie ascendante, on part généralement de soi-même. Système de numérotation utilisé pour une généalogie descendante. (pour les francophones c'est la méthode d'Aboville mais chez les anglophones (USA) c'est la méthode d'Henry). De toute façon il n'y a aucune numérotation définitive en généalogie hors d'ascendance. En généalogie ascendante, on part généralement de soi-même. En généalogie descendante, on part d’un ancêtre, afin de retrouver tous ses descendants. Parler le même langage, facilite les échanges ! Dans une généalogie descendante, on part de l'ancêtre le plus ancien et on recherche tous ses descendants. ABJURATION Abandon public et formel d'une opinion religieuse. Ce système est utilisé lorsqu’on établit une généalogie descendante. Elle traite tous les individus figurant dans une généalogie descendante. La numérotation d’Aboville est une méthode de numérotation utilisée en généalogie descendante permettant d’identifier tous les individus descendants d’un ancêtre commun et inventée dans les années 1940 par le comte Jacques d’Aboville.. Principe: l'ancêtre de départ porte le numéro 1, son aîné le N 1.1, son cadet 1.2 etc. Numérotation d’Aboville. La numérotation part de la personne dont on fait l'ascendance, c'est le de-cujus, il porte le numéro 1. La généalogie descendante globale consiste, à partir d'un couple d'ancêtres que vous choisissez, de rechercher tous leurs descendants... qui sont aussi vos ... •La numérotation descendante MCS •Numérotations nationales (INSEE, RN, ...) •La numérotation descendante Henry Comment donner un numéro à chaque personne dans une généalogie descendante ?