Sur les berges. Cultivé avec rigueur au pied des Pyrénées par plus de 350 producteurs, le kiwi est cueilli à pleine maturité, ce qui le rend plus sucré sur les étals. Le kiwi de l’Adour est un peu particulier car il est valorisé à travers deux certifications : l’indicateur géographique protégé (IGP) et Label rouge. La fin d’année réussit au kiwi de l’Adour. Le Kiwi de l’Adour cultivé dans le bassin de l'Adour, est le seul kiwi à bénéficier d’une double labellisation avec le Label Rouge depuis 1992 et une IGP depuis 2009. Si vos actinidias sont plantés dans un verger sujet aux gelées précoces, récoltez les fruits en une fois. Il est le seul à bénéficier d'un label rouge. Le fruit frais au coeur de l’hiver . l’Adour : elle ne commence que fin octobre lorsque les kiwis sont à maturité, c’est-à-dire avec des qualités gustatives optimales et une très bonne tenue à la longue conservation. Lancée début novembre, la récolte des kiwis de l’Adour va se poursuivre pendant une dizaine de jours. Kiwi de l’Adour (IGP) : le fleuron des kiwis de l'hiver au printemps. Transportés dans les stations de conditionnement, les fruits seront mis au froid pour poursuivre leur maturation et augmenter leur taux de sucre. Pour répondre à la progression constante du fruit sur le marché européen, la Société Internationale du Kiwi des Gaves a réalisé d'importants investissements, notamment avec l'acquisition d'un nouveau système infrarouge permettant de déterminer la teneur en sucre du kiwi. Les 18 000 tonnes de kiwis de l'Adour - le plus grand terroir kiwicole de France -, tout juste récoltées, vont faire leur apparition dans les rayons après Noël, date à laquelle la consommation devrait reprendre. Le goût parfumé du Kiwi de l’Adour découle de sa récolte tardive, permise par le climat océanique doux et tempéré et aux sols limoneux de la région. C’est la production d’Hervé Matabos à St Lon les Mines. 2. Ils avaient raison… Cultivé au pied des Pyrénées par 350 producteurs, le kiwi de l’Adour est le seul kiwi à bénéficier de la certification officielle Label Rouge. Le kiwi est un fruit qui a trouvé dans le bassin landais de l’Adour, riche en alluvions et soumis à un climat océanique doux, les conditions optimales à son épanouissement. Il est aussi source de vitamine B9. C’est du kiwi de l’Adour : il est Label Rouge. Préparation de la confiture de kiwi : dans une casserole, faites chauffer à feu doux les kiwis de l’Adour IGP/Label rouge coupés en petits morceaux et le sucre. A Peyrehorade, la cueillette des kiwis de l'Adour a commencé. Parfait, il faut que ça marche, sinon notre Panna Cotta vanillée aux kiwis de l’Adour serait compromise. Dans les pays de l’Adour, les ramasseurs de kiwis font une pause jusqu’à début novembre. Certains ont même été obligé d'arracher des arbres dont les pieds ont pourri à cause de l'eau stagnante. Ils ont terminé la récolte des fruits jaunes et ils reviendront d’ici quelques jours pour s’attaquer aux vergers verts. Lucie cote a écrit le 12 novembre 2014 à 19 h 33 min. Le Kiwi de l’Adour est le seul kiwi à bénéficier d’une double labellisation avec le Label Rouge depuis 1992 et une IGP depuis 2009. Le Kiwi de l’Adour est le seul kiwi Européen à posséder cette double labellisation, reconnaissance ultime d’une zone de production unique, la vallée de l’Adour, en Landes et Pays-Basque, qui lie la chaîne des Pyrénées à l’océan Atlantique, et s’ouvre à Bayonne sur le Golfe de Gascogne. D’une part, parce que le sol fertile profond de ce terroir pyrénéen est idéal pour les plants de kiwis. Le bassin de production s’étend sur un rayon de 15 km autour de l’Adour, entre les Landes (650 ha) et les Pyrénées-Atlantiques (370 ha). l 1972 : c’est l’année de la première récolte en Europe, dans le bassin de l’Adour. Une campagne européenne pour valoriser les IGP. Avec plus de 350 producteurs passionnés qui récoltent 1/4 de la production nationale, les Pays de l’Adour représentent le plus grand territoire kiwicole de France. ②• Préparation de la confiture de kiwi: dans une casserole, faire chauffer à feu doux les Kiwis de l’Adour IGP/Label rouge coupés en petits morceaux et le sucre.Mélanger régulièrement à la spatule. Nos kiwis sont de beau calibre, le taux de sucre est bon. Fruit hivernal par excellence, le Kiwi de l'Adour IGP vous assurera un hiver vitaminé ! Pas de répit pour les producteurs de kiwis de l’Adour.Leur récolte de l’année s’écoule sur les étals depuis décembre. C’est en passant par la Nouvelle Zélande qu’il a trouvé le nom « Kiwi », en référence à leur oiseau emblématique. Cela faisait au moins 25 ans que la saison n'avait pas commencé aussi tôt. Laisser refroidir, la confiture est prête. Au cœur du terroir A u pied des Pyrénées, les producteurs de la vallée de l'Adour ont été les premiers à implanter en France la culture des kiwis, fruits issus d’une plante subtropicale originaire de Chine. Le kiwi est riche en vitamines C et K1, sélénium et en fibres. Cette période, qui correspond au démarrage de la récolte 2005, sera également synonyme de redémarrage du dossier IGP. Dans une salle à 8°C, les équipes de Sikig trient, emballent et expédient les 1.700 tonnes de kiwis Zespri Gold dont la récolte a pris fin cette semaine. Cette année, la quantité pourrait être moindre car beaucoup de producteurs ont été affectés par les inondations à répétition. Le premier est un label exclusivement français qui désigne une qualité gustative supérieure, tandis que le second est un label européen qui marque un ancrage territorial. C’est la reconnaissance du terroir dont il est issu (zone des Gaves, de l’Adour et du Pays d’Orthe) et le cahier des charges particuliers sur les taux de sucre et la récolte auquel il répond. 600 ha sont mis en culture, soit une moyenne de 2 ha par verger. Kiwi de l’Adour est cultivé comme son nom l’indique dans la vallée de l’Ardour, et ce n’est pas un hasard qu’il soit produit là-bas dans le sud-ouest au pied des Pyrénées. À quelques jours du début de la récolte, le dossier IGP progresse de nouveau. La récolte commence fin octobre dans les régions les plus froides et se prolonge jusqu’à fin novembre plus au sud comme sur les bords de l’Adour par exemple. Originaires de Chine, ces petits fruits juteux poussent sur une liane qui peut atteindre parfois jusqu'à 6 mètres de long. Il y a 30 ans, dans les Landes, sur les abords de l’Adour plus exactement, quelques producteurs croyaient au développement d’un kiwi français. Depuis l’origine, le Kiwi de l’Adour y est récolté uniquement à la main, garantie d’une attention individuelle portée à chaque fruit, mais aussi respect des trois années nécessaires à la plante et à la nature pour produire ses premiers Kiwis de l’Adour. Un rendez-vous avec la nature. Les tous premiers kiwis de l'Adour viennent d'être récoltés en cette fin de mois d'Octobre. L’Atlantique. producteurs passionnés qui récoltent 1/4 de la production nationale, les Pays de l’Adour représentent le plus grand territoire kiwicole de France. Sa récolte, tardive, est rendue possible grâce au microclimat doux et aux sols propices du Pays de . On compte 350 kiwiculteurs dans le pays de l'Adour et 8 stations fruitières. L’association de promotion du Kiwi de l’Adour a annoncé être fin prête pour la récolte qui devrait débuter les tout premiers jours de novembre, et ce durant une dizaine de jours seulement. Ce cocktail de nutriments et de composés anti-oxydants fait du kiwi un fruit sur lequel compter dans le cadre d’une alimentation variée notamment pour la prévention de maladies cardiovasculaires et des cancers. Le kiwi de l'Adour, avec 25 % de la production française, est en tête de la production nationale. sur l'arbre), et une très bonne tenue à la longue conservation des fruits en frigo. Il ne reste plus qu’à avoir beau temps pour ces journées de cueillette. En effet, le kiwi de l'Adour possède un goût particulier grâce à son taux de sucre élevé. Répondre. Les caractéristiques du «Kiwi de l'Adour» résultent d'une récolte tardive à maturité du fruit, ce qui permet un développement optimal des qualités gustatives des kiwis (chargement en sucre, en minéraux etc. 20 000 tonnes sont produites par an. Laisser cuire une bonne demi-heure. De la fleur au fruit, les kiwis Zespri SunGold ont grandi… Tout juste récoltés en France dans la vallée de l’Adour, ils sont prêts à régaler vos papilles ! Ils seront commercialisés à partir de mi-décembre jusqu’au mois de mai. La récolte Cette plante est originaire de Chine où on l’appelait « Groseille de Chine » et déjà connue pour ses vertus car on l’utilisait comme médicament contre la fièvre. 100 à 125 tonnes de kiwis par an. Zoom sur le kiwi de l’Adour. Comment cueillir les kiwis : Vous avez des solutions : Le premier est un label français qui désigne une qualité gustative supérieure, tandis que le second est un label européen qui marque un ancrage territorial. je besoin touts les infos bien détaille comment planté le kiwi jusqu’à Récolte de kiwi en plus comment faire les lignes les distance des lignes et les distance entre chaque pied mâle entre les pieds femelles . Les kiwis de l'Adour sont produits par 350 agriculteurs, qui récoltent chaque année près de 20 000 tonnes de ce fruit riche en sucre. 4. Au cœur du Pays de l’Adour, entre Pau et Bayonne, le kiwi de l’Adour a fait son apparition il y a une quarantaine d’années. La récolte 2015 qui débutera début novembre s’annonce d’ores et déjà prometteuse, assure-t-on du côté de l’union des coopératives Adour Kiwi France. En fin de cuisson rajouter l’Armagnac. Le bassin de production s’étend sur un rayon de 15 sèche qui offre un goût différent et plus sucré.km autour de l’Adour, entre les Landes (650 ha) et les Pyrénées-Atlantiques (370 ha). dimanche 24 janvier 2021 - 15:02 NE MANQUEZ PAS. Le kiwi a été importé et cultivé par Henri Pédelucq à Carresse (près de Salies-de-Béarn).